Accueil » Muguet porte-bonheur : mythe ou réalité ?
Actualités

Muguet porte-bonheur : mythe ou réalité ?

Le muguet est le plus souvent assimilé à la notion de porte-bonheur en France. Selon certaines croyances, la fleur printanière serait à l’origine liée à plusieurs événements heureux. En 2016 encore, à l’approche de cette énième fête du 1er mai, la légende continue toujours de faire de l’effet sur les consciences. Pendant la célébration de la journée fériée, environ 60 millions de brins sont vendus chaque an dans l’Hexagone, soit l’équivalent d’une tige de clochettes par français. Mythe ou réalité, la tradition est toujours d’actualité.

Quelques légendes sur le lys des vallées

De nombreuses légendes circulent autour du muguet, une fleur printanière connue en France sous l’appellation de porte-bonheur. A ce propos, certaines anecdotes associent çà et là les clochettes blanches à la prospérité et à l’allégresse. L’un des plus anciens mythes au sujet du lys des vallées dit que la plante aurait été créé par Apollon, dieu de l’antiquité grecque. Mais dans l’Hexagone, c’est à partir du XVIème siècle que les histoires commencent véritablement à se former autour des brins de mai. Selon une tradition initiée par Charles IX pendant la Renaissance française, les dames de la cour se voyaient offrir sur instruction du roi, des clochettes en signe de félicité. Un autre légende et non des moindres sur le lys des vallées, est bien sûr la magnifique épopée du chanteur toulonnais Félix Mayol. L’artiste fantaisiste avait pris l’habitude de substituer sa boutonnière par des brins de clochettes, exactement au nombre de 13. Fort de son succès au début du XXème siècle, il fit construire un stade pour l’équipe de Rugby de la commune. En guise de remerciement, le club arbore sur son maillot la fameuse fleur du printemps comme son emblème.

Le muguet est aussi un mythe en Europe

La célébration des clochettes blanches à l’occasion de la fête du 1er mai en France est une tradition aussi honorée dans bien d’autres Etats sur le Vieux Continent. La Belgique, la Suisse et la Finlande font partie des pays européens ayant donné une connotation particulière, voire mythique à cette coutume. En ce qui concerne la République finlandaise, le lys des vallées est le symbole de sa fleur nationale. La clochette blanche est également l’un des sept emblèmes officiels de ce pays. C’est dire à quel point cette légende s’encre de plus en plus dans la réalité.

Un porte-bonheur pour les commerçants

Si la fête du muguet procure une joie immense aux français, sa vente profite beaucoup plus aux commerçants. On estime à près de 60 millions le nombre de brins commercialisés pendant la fête du travail dans l’Hexagone. Mais en 2016, il est difficile d’affirmer si la fleur porte-bonheur restera fidèle à la connotation qui lui sied depuis des siècles. Cette année, la nature a été moins clémente et la fleur printanière n’a pas fleuri comme elle le devrait. Le marché sera donc confronté à une carence de brins.