Accueil » Muguet 2021 : Drancy renforce sa réglementation sur la vente
Actualités

Muguet 2021 : Drancy renforce sa réglementation sur la vente

Le muguet revient au centre des débats entre les commerçants et les différentes municipalités. Suite aux nombreuses plaintes des fleuristes ordinaires, plusieurs mairies ont décidé de renforcer la réglementation qui encadre la vente du lys des vallées pour le 1er mai 2016. A Drancy, le maire vient d’adopter des lois plus strictes, une décision qui réjouira certainement peu les vendeurs à la sauvette des fleurs printanières.

Les arrêtés municipaux sur le lys des vallées se durcissent

La célébration du muguet tiendra toutes ses promesses en 2016, excepté pour quelques vendeurs à la sauvette. En région parisienne ou même ailleurs, la fête du travail est l’occasion pour les commerçants ordinaires et particuliers d’amasser une petite fortune en vendant, parfois à prix d’or, les clochettes. Si le vent a l’habitude de tourner en faveur des vendeurs installées sur la voie publique, la tendance devrait s’inverser cette année, du moins pour certains. Les lois qui encadrent la vente du lys des vallées ont été revisitées et par la même occasion renforcées. A propos des festivités du 1er mai à Gard par exemple, le département est récemment monté au créneau pour adresser une mise en garde aux commerçants installés sur le long des trottoirs. Abordant dans la même perspective, la municipalité de Drancy est allée encore plus loin pour protéger les intérêts des fleuristes professionnels et des grandes surfaces.

Voici un exemple de création par les fleuriste de Drancy comme bouquet avec du muguet.
Voici un exemple de création par les fleuriste de Drancy comme bouquet avec du muguet.

Les nouvelles lois de Drancy sur la vente du muguet en 2016

Le dimanche 1er mai, il n’y aura pas que la fête de Compiègne ou encore la grande parade de Rambouillet. On parlera aussi de business avec les commerçants traditionnels et vendeurs occasionnels. A en juger par la nouvelle réglementation adoptée par la municipalité, ces derniers auront une marge de manœuvre moins importante cette année. En plus de vendre les clochettes seulement pendant la journée fériée, ils devront se soumettre à des lois encore plus strictes. A titre d’exemple, la mairie de Drancy les autorise à vendre les fleurs printanières mais dans un espace considérablement réduit et n’excédant pas les 2 mètres sur la voie publique. Aussi, la municipalité les interdit d’interpeller les acheteurs par un quelconque moyen (panneaux, pancartes ou verbalement). Le tout est de savoir si ces résolutions censées renflouées les caisses des fleuristes auront l’effet escompté.

Add Comment

Poster un commentaire