Accueil » Naïo technologies voit grand en 2016
Economie

Naïo technologies voit grand en 2016

La pme vient de lancer une nouvelle levée de fonds pour renforcer sa présence

La startup Naïo Technologies voit désormais ses ambitions grandir dans le secteur agricole. Elle a procédé le lundi 14 décembre à une nouvelle levée de fonds dont le montant est chiffré à 3 millions d’euros. Cette initiative répond au besoin d’industrialisation qui prend de l’ampleur dans le domaine de l’agriculture. Pour répondre à la demande mondiale des 9,5 milliards de personnes qui peupleront la terre en 2050, l’agriculture devra réaliser un bond spectaculaire de 70%. L’industrialisation du secteur doit donc passer en hausse pour contenir la demande des prochaines années. Pour ne pas manquer ce virage, Naïo Technologies a investi ainsi 3 millions d’euros afin de rendre la startup plus compétitive à partir de l’année prochaine. La barre des 30 robots Oz vendus devrait être bientôt dépassée.

Troisième levée de fonds pour la pme depuis 2013

Naïo Technologies en est à sa troisième levée de fonds depuis sa création et compte seulement 11 employés. en 2013, elle levait la modeste somme de 82.000 euros pour accroître ses activités. En 2014, ce chiffre passe à la hausse pour franchir le seuil des 730.000 euros, et la dernière en date qui est la plus importante est estimée à 3 millions d’euros. L’objectif  de cette dernière levée de fonds est de peser encore plus dans la balance du marché intérieur.

Les perspectives de croissance à l’horizon

La startup table sur un rendement financier plus important pour les années à venir grâce aux fonds levés. Parmi ses objectifs, atteindre le cap du million d’euro de chiffre d’affaires en 2016. Pour y parvenir, l’entreprise prévoit de commercialiser 50 robots Oz l’année prochaine, soit 150% de son revenu réalisé en 2015. La structure de taille moyenne devrait ainsi voir ses effectifs gonfler avec un nouveau recrutement de 7 employés. L’orientation vers le marché extérieur est également au titre de ses priorités. On pourrait donc anticiper sur une prochaine entrée en bourse de la startup à l’instar du marchand de meubles Miliboo.

Une montée en puissante de la pme au fil des années

Créée en 2011, la startup spécialisée dans la commercialisation des robots agricoles a gagné en ascendance au fil des années. En 2014, la petite entreprise a commercialisé 10 robots à raison de 20.000 euros l’unité. Ce chiffre a été doublé pour l’année suivante avec un chiffre d’affaires estimé à 340.000 euros au cours de l’exercice 2015. C’est le signe évident que l’activité des startups françaises est en vogue malgré quelques effets de ralentissement en vue qui pourraient la freiner dans son élan.

Add Comment

Poster un commentaire