Votre panier

LIVRAISON GRATUITE

SANS MINIMUM D’ACHAT

REPONSE SOUS 24h

Apple : le business du luxe en France

Deux jeunes diplômés montent une startup de personnalisation des montres connectées

Un business de luxe a été développé par des jeunes autour du succès de la montre connectée d’Apple. William Laurent et Nicolas Pierot surfent sur la réussite de l’iwatch pour monter leur propre entreprise : Clessant. Il s’agit d’une société par actions simplifiée (SAS) spécialisée dans le domaine de la personnalisation du bracelet électronique d’Apple. La jeune entreprise cofondée en 2015 s’est fixée pour objectif d’orner avec un cuir de qualité la montre hyper connectée du géant américain. Le luxe et l’originalité sont mis en avant dans ce projet initié par Laurent et Nicolas avec une startup dont le capital social est limité à 15.000 euros. A la suite du succès réalisé par les 20 premiers prototypes, la société se lance véritablement dans ce business auquel très peu de gens auraient pensé. Ce succès confirme une fois de plus l’importance liée à l’auto-entrepreneuriat quelque peu guetté par un ralentissement.

Associer le luxe, la qualité et le prix

Clessant travaille avec des selliers français et aussi italiens pour proposer les meilleurs ornements en cuir sur le marché, en termes de qualité. Le cuir d’autruche ou encore celui de l’alligator sont essentiellement les deux matières avec lesquelles la compagnie confectionne ses bracelets de luxe. Très prisé par les plus grands artisans en maroquinerie, leur coût n’est pas à la portée de tous. Les tarifs de personnalisation de ces montres connectées sont compris entre 99 et 299 euros, un prix jugé relativement raisonnable et donc accessible à un plus grand public. Clessant réussit ainsi le pari d’avoir proposé l’originalité et la qualité à un prix abordable.

La conquête du marché extérieur en vue

Loin de vouloir se contenter de son succès à l’échelle nationale, l’entreprise cofondée vise d’ores et déjà la clientèle extérieure après seulement une année d’existence. Clessant a investi un financement de 50.000 euros dans l’augmentation de son stock, de ses capacités humaines et l’élargissement de ses infrastructures. La part de marché intérieur de la startup avoisine les 25%, tandis que le reste de ses ventes sont réalisées à l’échelle européenne. Mais la société a dans son collimateur un marché plus important : les Etats-Unis d’Amérique.

Les perspectives à l’horizon pour la startup

La société envisage de mettre au rayon des magasins pour leurs montres connectées personnalisables d’Apple. Par le passé, celles-ci étaient uniquement disponible que sur la boutique en ligne de la startup. Une diversification  de ses activités à d’autres domaines fait également partie des objectifs à long terme. En ce qui concerne ses prévisions commerciales, Clessant espère atteindre le seuil de 1500 bracelets vendus en un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVRAISON GRATUITE

Minimum 50€ d'Achat

RETOUR 14 JOURS

Retournez vos articles sous 14 jours, voir condition

International Warranty

Offered in the country of usage

100% Secure Checkout

PayPal / MasterCard / Visa