Accueil » La première station hydrogène d’Air Liquide à Paris
High Tech

La première station hydrogène d’Air Liquide à Paris

Le groupe mise sur une implantation effective de sa technologie dans la ville

Air liquide, firme spécialisée en fourniture de gaz industriels, a inauguré le lundi 7 décembre sa première station de recharge électrique à Paris. L’ouverture de cette station dans la capitale fait suite à deux installations d’un montant de 1 à 2,5 millions d’euros déjà effectuées à l’intérieur du pays. Cette technologie a été développée en partenariat avec le constructeur automobile coréen Hyundai qui est le fournisseur officiel des véhicules ix35 conçus pour la circonstance. Ce projet vient ainsi s’ajouter à la distinction reçue par le groupe au sommet de la Cop 21. Il s’est vu décerner le prix de l’innovation 2015 par le CFC (Comité France Chine), une récompense liée à sa technologie oxy-combustion à haute température.

Hausse prochaine du nombre de taxis fonctionnant à l’hydrogène

Hyundai est le premier concessionnaire à avoir fabriqué des véhicules fonctionnant à l’hydrogène. Seulement 12 véhicules de ce genre sont présents en France dont deux étant la propriété d’Air Liquide. Des centaines de taxis sont attendus pour les cinq prochaines années à venir, signe que ce marché s’annonce très lucratif pour Air Liquide. D’ici l’année 2017, 70 taxis à l’hydrogène devraient être mis en service par la Société du taxi électrique parisien (Step).

Les avantages liés à l’usage de cette technologie

Les stations électriques de recharge à l’hydrogène constituent un excellent moyen de lutte contre la dégradation environnementale évoquée en long pendant la Cop 21. Cette innovation permet de faire fonctionner les véhicules à partir de l’électricité produite par l’eau. Il n’y a donc aucune émission d’un gaz quelconque. En termes de commodité, ces véhicules offrent les mêmes conforts que les voitures ordinaires : services GPS, wifi. L’autonomie d’un véhicule chargé à l’hydrogène peut atteindre les 500 kilomètres. Un véhicule ordinaire roulant avec du gazole parcourt annuellement 100.000 kilomètres et rejette 135g de CO2/km. En revanche, les stations hydrogènes réduisent de près de  70% les émissions en CO2. L’un des plus précieux avantages est la durée de charge. Un essai récemment effectué a démontré combien le temps de charge complète est rapide. Il n’excède pas les 5 minutes alors qu’il faut environ une demi-journée pour une voiture qui se charge à l’électricité.

Un déploiement plus important des stations hydrogènes

Le spécialiste des gaz a livré quelques 75 stations de recharge à travers le monde. En France, seulement deux stations sont opérationnelles auxquelles viendra s’ajouter celle de Paris. Le groupe prévoit de créer 3 stations à Paris. De son côté, Xavier Pontone, un des plus hauts responsables de la firme souhaite voir les particuliers s’intéresser à cette technologie. En 2014, la société avait réalisé un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros, un chiffre qui pourrait bien grimper si le projet d’installation des stations hydrogènes rencontre un succès dans l’Hexagone.

Add Comment

Poster un commentaire