Accueil » Introduction en bourse de DBT
Pme

Introduction en bourse de DBT

Le fabricant de bornes de recharge vise une croissance hors France

La pme DBT a officiellement annoncé son introduction en bourse. L’entreprise spécialisée dans l’installation des bornes de recharge électrique prévoit de mobiliser sur le marché boursier un montant de 8,7 millions d’euros. Fort d’un capital humain estimé à 62 salariés, c’est un tournant assez important qu’elle envisage de prendre en cette fin d’année. Elle se lancera sur le marché Alternext d’Euronext qui est conçu pour les entreprises moyennes. Après l’entrée en bourse de Miliboo, DBT vient s’ajouter au titre des structures à budget limité qui souhaitent étendre leurs activités.

Répartition des fonds levés

Le montant de 8,7 millions d’euros qu’envisage de lever DBT sera réparti sur trois axes. 40% seront alloués à l’achèvement de l’industrialisation, 40% seront investis dans l’amélioration des stratégies commerciales et les méthodes de distribution et les 20% restants seront attribués au financement interne. Le coût de l’action sera fixé entre 6,46 et 8,74 euros l’unité.

Une bonne performance financière réalisée au cours des dernières années

L’orientation vers la bourse du fabricant de bornes est le résultat de bénéfices financiers énormes engrangés ces dernières années. Entre les mois de Juin 2012 et 2015, il a réalisé un chiffre d’affaires assez important qui est grimpé jusqu’à 17,2 millions d’euros. En 2014, ses bonnes performances économiques lui ont permis de doubler la superficie de son bâtiment qui de 4000 mètres carrés passe désormais à 8000 mètres carrés. La plupart des bénéfices réalisés par l’entreprise proviennent de l’extérieur (environ 63%).

Les objectifs à terme pour DBT

Les bornes de recharges rapides se présentent comme un marché très lucratif sur le plan national mais plus important à l’international. Jusqu’en 2023, la croissance mondiale annuelle du marché de bornes devra tourner autour des 25%.  Avec la transition écologique qui était au cœur des échanges à la Cop21, le marché des bornes électriques rapides augure des lendemains bien meilleurs. A terme, l’entreprise table sur l’installation de 10.000 bornes de recharges rapides à l’horizon 2020. Au premier semestre 2015, elle avait installé 1553 bornes de charges rapides, soit 1,5% de l’objectif qu’il s’est assigné pour les 5 prochaines années à venir. Aussi ce marché est financièrement très attractif comparé à celui des bornes normales ou semi rapides : 15.000 à 35.000 euros pour les rapides contre 2000 à 5000 euros pour les semi rapides. Financièrement, cela représente un marché assez  important pour la petite et moyenne entreprise. L’entrée sur le marché boursier vise également à se défaire de sa dépendance au constructeur Nissan, un partenariat existant depuis 2012. Pour mieux rentabiliser leurs activités, les pme françaises se tournent de plus en plus vers l’extérieur, signe que le marché intérieur est moins productif pour ces petites entreprises.

Add Comment

Poster un commentaire