Accueil » Transition numérique des titres de transports
High Tech

Transition numérique des titres de transports

La billetterie digitale sera disponible dans les années à venir

Les titres de transports s’apprêtent à basculer dans l’ère de la technologie numérique. Les usagers devraient d’ici 2017 être en mesure de payer leurs tickets à partir d’un smartphone où qu’ils se trouvent. Cette innovation dans ce domaine est le fruit d’une franche collaboration entre quatre grandes entreprises : Orange, la SNCF, Gemalto et la RAPT. Ce projet baptisé Wizway Solutions vise à substituer le système traditionnel de paiement par la billetterie digitale. Cette grande première pour le secteur du transport est le signe d’une transition vers les nouvelles technologies en vue de faciliter aux usagers les services de réservation de billets.

Mécanisme de fonctionnement de la billetterie électronique

La co-entreprise fondée par le quatuor s’appuiera sur la technologie de paiement mobile sans contact développée par Calypso et NFC. Les usagers des transports publics pourront désormais régler leurs quittances depuis un smartphone. Pour ce faire, le client se rend sur l’application mobile de son transporteur pour réserver son ticket. Les données sont ensuite automatiquement sauvegardées sur la carte sim du téléphone que l’utilisateur présente devant les bornes installées dans les terminaux. Ce qu’il y a d’innovant avec ce système, c’est que l’acheteur peut même faire valider son titre en cas d’éventuels soucis avec son smartphone : téléphone éteint ou complètement déchargé.

Une transition vers le numérique qui s’annonce difficile

L’initiative lancée par le consortium français vise à apporter une nette amélioration dans le secteur du transport en commun. Même si les français s’intéressent de plus en plus au système de paiement sans contact, ils sont encore loin de s’y être majoritairement soumis. Pour le mois de septembre, 22 millions de transactions ont été effectuées sans contact. Ce chiffre est très peu satisfaisant, surtout qu’il ne pèse seulement que de 3% dans la balance des paiements réalisés à travers les cartes. L’autre handicap qui freine l’élan de ce mode de quittance est le plafonnage très limité du montant qui n’excède pas les 20 euros. Dans un sondage effectué par Tilder et OpinionWay, ils seraient 45% de personnes à ne pas vouloir faire usage du téléphone pour effectuer des transactions financières contre 36% qui y seraient favorables.

Bruce Henderson
Bruce Henderson est à l’origine de : L’analyse stratégique d’une entreprise est le processus d’analyse de la situation de cette entreprise ou d’un de ses domaines d’activité stratégique par rapport à son environnement, il est le précurseur l’optimisation des processus d’achats.

Les résultats espérés

L’objectif visé par la co-entreprise est d’apporter une amélioration en termes de gestion du domaine des transports. Pour la seule région d’Ile-de-France, on enregistre environ 800 millions de billets vendus annuellement. A cet effet, la billetterie digitale vient pour diminuer les éventuels cas d’invalidations de titres et réduire aussi le temps d’attente des quelques 23 millions  de personnes utilisant les transports en commun. Un réel intérêt écologique est également associé à cette transition vers l’e-billet.
Subscriber Identity Module

Add Comment

Poster un commentaire